CVS(concurent version system) est largement utilisé sur les projets. mais saviez vous qu’il est possible d’ajouter dynamiquement des informations (auteur, version, date de derniere modif..) dans vos sources java, XML, etc.. ?

pour faire cela il suffit d’ajouter des mot clefs dans vos sources.

par exemple:

$Id$

ainsi, au moment du commit, CVS va se charger de compléter les informations dans le fichier:

$Id: MaClasse.java,v 1.4 2006/04/28 16:08:33 slever Exp $

plus de détails ici


Encore un produit free de Google qui nous offre cette foi un éditeur 3D gratuit.

Google nous permet de faire des recherche sur des modèles 3D qui sont ensuite intégrables dans GoogleEarth.

voici le résultat:


Voilà un plugin pour Eclipse qui va permettre d’uniformiser les logs de votre application.
ce plugin permet d’ajouter des logs à l’entrée/sorties de chaque méthode très simplement, avec un click droit sur la méthode ou sur la classe.

if (logger.isDebugEnabled()) {
logger.debug(« maMethode() – start »);
}

le plugin permet aussi de remplacer tous les system out du code par des écritures de logs.

voir ici


Voici un blog qui vous propose toute une panoplie d’icones designable via CSS. la technique est vieille comme le monde, ou presque…

à voir ici


Je travail depuis plusieurs mois avec JRules dans le cadre d’un projet SOA.
Il sagit de ma premiere avec un moteur de règle je ne pourais donc pas faire de comparaisons.

Comment fonctionne JRules ?

  • JRules est donc un moteur permettant de creer des règles en langage naturel. pour cela, l’editeur se base sur un BOM Business Object Model, qui est une décoration du modèle objet.
  • Ce BOM est de la responsablilité de l’équipe technique, il délimite la portée des objets qui seront utilisés lors de la rédactions des règles. la phase de conception de ce BOM est donc très importante.
  • Ilog propose plusieurs éditeurs pour générer les livrables (.irl) des règles.
  • Il est possible de déployer nos règles sur des repository distant via FTP.

JRules est il performant ?

  • JRules se base sur l’algorythme de rete, ce qui lui permet d’évaluer un minimum de règles.
  • Nous avons pu constater l’efficacité de cette méthode sur le projet, aucun problème de perfs lié à JRules.

Les points négatifs

  • les règles métiers peuvent parfois être difficiles à lire si le vocabulaire défini à part n’a pas été clairement défini.
  • l’éditeur lourd (JRulesBuilder) est parfois instable, je n’ai pas pu tester l’éditeur en ligne.
  • le debuger de règles est limité à partir du moment ou le model objet devient gros. Nous avons du développer des test unitaires externes su le projet.

voir aussi: jrules sur le blog d’aurelien


Habitué à utiliser Bugzilla, j’ai découvert sur le web cet outils très élégant intégrant un wiki, une gestion de ticket, et un navigateur subVersion.

à voir et à mettre en place sur:
the Trac Project


J’ai assisté à la présentation P-JBug de Luc Texier(assistance technique JBoss) sur le clustering et la haute-dispo.

Un sujet très intéressant qui intéresse sûrement beaucoup de monde.

Francois Ledroff a rédigé un petit compte rendu ici


Voici un framework prometteur, basé sur Ajax, il permet de créer tous les objets nécessaires à une appli web.

http://rialto.application-servers.com


QSOS consiste en un processus itératif en quatre étapes :

  • Définir les données de référentiel (types de licences, types de communautés, grilles de couverture fonctionnelle par domaine, …)
  • Évaluer les logiciels selon trois axes principaux : couverture fonctionnelle, risques du point de vue de l’entreprise utilisatrice, risques du point de vue du fournisseur de services (expertise, formation, support). Chaque axe est constitué d’un certains nombre de critères. Par exemple, l’axe des risques entreprise comprend : la pérennité intrinsèque, l’intégration, l’adaptabilité technique, le niveau d’industrialisation et la stratégie du projet. Ces critères étant eux-même composés de sous-critères.
  • Qualifier le contexte spécifique d’une entreprise (ou d’un utilisateur) en effectuant une pondération des critères précédents.
  • Sélectionner et comparer les logiciels répondant aux besoins.

Ce processus génère des fiches d’identités de logiciel ainsi que des grilles de comparaison et de choix. La démarche par étape, les multiples critères d’analyse, et la métrologie définis par QSOS en font une méthode qui permet une évaluation objective et argumentée des logiciels libres – précieuse notamment dans des phases amont d’étude d’opportunité de migration vers les logiciels libres ainsi que pour choisir une solution open source optimale dans un contexte donné.

à voir sur http://www.qsos.org/


[Monitoring] JBoss

07Août08

Un outils de monitoring JBoss semblant très complet est disponible au téléchargement. Une version free est disponible.

voir:
monitoring-jboss